La Ferme de Mézos

Chambres d'hôtes - Table d'Hôtes et 1 Gîte

Tourisme

Les Landes

La Ferme de Mézos située en plein coeur des Landes, sur la façade atlantique, à 120 Km de   Bordeaux , 15 de  Mimizan , 45 de Dax, 80 de  Bayonne  et 120 de l'Espagne, nous pouvons depuis le village de Mézos, naviguer au grés des envies.

Nous pouvons dire que le département des landes se découpe en six petits pays qui sont du Nord au sud en bordure de côte : Le pays du Born ( qui s'arrète à Contis), le Marensin où nous sommes, le pays de Maremne en descendant encore, les Landes de Dax, La petite Landes en limite du gers à l'Est du département, et la Grande Landes qui encercle Mont de Marsan sur la plus vaste étendue. C'est dans cette dernière zone que se trouve  Eugénie les Bains  station thérmale construite en 1861 qui devra son nom et sa popularité à l'Impératrice Eugénie épouse de Napoléon III. ( Eugénie est née fille du Comte et de la Comtesse de Teba. Cité au rang de 'Grande Famille d'Espagne') 

Mimizan Plages places de la Garluche
Mézos (prononcer : Mézosse non mézo) se trouve également à une encablure de  Cap Breton,  Biarritz  Saint Jean de Luz  , ce qui permet à nos hôtes aussi bien de profiter de nos  plages de Contis  (prononcer : contisse non conti)   du  Cap de l'homy ,  de Bias et de Mimizan que d'aller en visiteurs, en très peu de temps, sur l'une des plages voisines où les animations et activités nautiques, changent avec les équipements.

Les Férias de Mont de Marsan , les  Férias de Dax  et  Bayonne  les  Fêtes de Mimizan fin août sont quatre temps forts de la saison estivale en proximité.

A quelques 25 kilomètres, Sabre, l'une des atractions culturelles importante est le  quartier de Marquez avec  son Airial   Reconstitution à l'identique d'un hameau landais d'autrefois, vous passerez votre journée à la découverte de notre culture, de nos traditions, parcourant le temps dans les métiers que nous avions autrefois.(ouvert du 30 mars au 3 Novembre : planning 2019)   Découvrir Marquèze >>

A 30 km la réserve naturelle d' Arjuzanx  où les grues cendrées viennent de l'Europe du Nord vers la péninsule Ibérique et se posent chez nous à l'automne. 

Cette partie des Landes  à une petite soixantaine de kilomètres du département du  pays basque (Pyrénées Atlantique), a hérité, par contagion, de son ardeur au travail, de sa joie de vivre et de son esprit festif.

Les Landes, et cette partie en particulier, possèdent l'un des plus beau réseau de pistes cyclables de la région Aquitaine. Nombreux sont nos vacanciers qui circulent et vistent ce pays par ce moyen de transport tout en allant à la plage.  Découvrir  La Vélodyssée qui borde l'atlantique du Nord au Sud de la France en passant par chez nous bien entendu. 

Nous ne saurions oublier le Lac de Léon départ de promenade en barque accompagnée de véritables  bateliers sur le courant du Huchet . ( site classé depuis 1932 et réserve naturelle depuis 1982 ) La réserve naturelle >>>

Le département des Landes est construit sur un ancien marais. Afin de l'asséché, Napoléon III y fit planter des pins par un plan gigantesque mené par Monsieur Brémontier. (ce dernier est l'instigateur de ce plan) 
Un pin absorbe quelques 85 litres d'eau par jour. L'équilibre ou écosystème se fait donc naturellement aujourd'hui, entre plentations et lacs. 
L'un d'eux, à Mimizan, est l'écrin de la Promenade Fleurie.


Entre Landes, Gironde et Pays Basque

Autre plan d'envergure à cette époque : La liaison ferroviaire Bordeaux Bayonne menée par les frères Périeire et leur compagnie privée dite : Compagnie du midi et qui s'achèvera en 1855. Paris était reliée à Bayonne et il fallait partir de Bordeaux à 7 heures du matin pour arriver à Bayonne à 16 Heures... 

Nous aurons compris que tant les Landes que le Pays Basque sont étroitement liés, dans leur essor, à Napoléon III et à l'Impératrice Eugénie. (mariage en 1853) 

Napoléon III toujours, en construisant sa résidence d'été à Biarritz devenu  Hôtel du Palais.  servira grandement la destinée de ces deux départements. 


Gastronomie

Enfin, et pour l'instant, nous n'oublierons pas que notre pays est un festival gastronomique, de chez nous à  Mont de Marsan en descendant sur  Ainoha ou sur  Espelette avec ses fêtes du piments.

Puis, remontant vers  Bordeaux,  Biscarosse,   la Dune du Pilat  : plus haute dune d'Europe,  Arcachon avec ses ostreiculteurs, son banc d'Arguin à  découvrir en bateau ; pour les passionnés, toutes l'année une visite de la   réserve ornithologique du Teich  s'impose, pour finir sur  Bordeaux capitale du vin et classée au patrimoine Mondial de l'Unesco .

La route des vins est des plus riche en commençant par  Bordeaux dont on ne fait plus l'éloge, les Bergerac,   les Buzet en lot et garonne,  les Tursan et  vins des sables dans les Landes,   les armagnac à la Bastide d'Armagnac, toujours dans les Landes en limite du gers, finissant pour la France, par les  vins d'Iroulegui en Pays Basque...


Nous pourrons reprendre cette route des vins plus au Sud, dans le Nord de l'Espagne, avec la Rioja, vins aux cépages identiques qu'en bordelais mais aux saveurs quelque peu disctincts. Une recommandation :  Bodega Franco Española ; ou suivre la  Carte des propriétés dites : Bodégas. La Capitale de la province autonome est  Logroño

L'histoire du vin entre Logroño et Bordeaux est étroite. De 1870 à 1872, les vignes en bordelais sont sévèrement attaquées par le phyloxéra puis le mildiou. La production en bordelais en sera affectée pendant plusieurs années. C'est donc en territoire de Rioja que seront entrepris des plantations, mais aussi, à cette époque, des échanges de cultures, de récoltes, et toujours aujourd'hui, de techniciens et oenologues . 

C'est la Ville de Dax, autre station thérmale bien connue des Landes, qui sera jumelée avec  Logroño en 1960. Bien avant que les jumelages intervilles soient pratiqués à grande échelle. C'est un autre lien entre Espagne et Landes...

Les spécialités gastronomiques toutes aussi riches vont de l' alose (Bordeaux),  les huîtres du bassin d'arcachon et autres fruits de mer, en passant par le foie gras de Dordogne ou des Landes issue du canard et toutes ses déclinaisons, magrets, aiguillettes... ; Mais la gastronomie landaise ne se limite pas au canard et dérivés puisque sont également renomés : les vollailles des Landes en label rouge, le boeuf de Chalosse,  les asperges des sables les kiwis de l'Adour, les vins de Tursan et les Armagnac déjà présentés. 

Nous continuerons notre visite gastronomique régionale par les pruneaux d'Agen, les tourtières ou le pastis des Landes, sa ou ses garbures, ses Cèpes du Périgord ou des Landes bien différents les uns des autres, pour finir toujours en pays Basque par son Axoa (prononcer : atchoa), son poulet basquaise, sa confiture de piments (AOP)' etc...

De véritables explosions de saveurs, toutes aussi surpenantes les unes que les autres, quelque soit le département visité au départ de chez nous. 

Si vous venez de France c'est à découvrir ou redécouvrir en choisissant le 'pianiste' (comprendre : le cuisinier) qui officie en cuisine.

Si vous venez d'ailleurs, alors c'est aussi une belle façon d'apprécier notre art de vivre au travers de celui de nos tables, c'est une belle façon de découvrir nos traditions...